Publié le 05 septembre 2018

“Travaillons ensemble à la prévention du suicide”, tel est le thème retenu pour la 16ème édition de la Journée Mondiale de Prévention du Suicide, ce lundi 10 septembre. Un appel à l’unité qui nous rappelle que pour endiguer ce fléau, l’implication du plus grand nombre est nécessaire.

On le sait (encore si peu), chaque année, le suicide fait des ravages. Selon les derniers chiffres, plus de 10 000 personnes mettent fin à leur jour en France, autrement dit 1 personne toutes les 40 minutes.

Un drame qui se mesure également à l’échelle planétaire, avec plus de 800 000 suicides dans le monde tous les ans, soit 1 décès toutes les 40 secondes. Cette année encore, le suicide figurera ainsi parmi les vingt premières causes de mortalité à tout âge. Il touche nos villes, nos campagnes, nos entreprises, nos maisons de retraite, nos commissariats et nos écoles…

Cet acte, contrairement à ce qu’en disent certains, n’est pas uniquement un geste individuel et intime. En réalité, il concerne la société toute entière, il concerne chacun d’entre nous. Selon l’OMS, “on estime qu’1 personne sera confrontée, sur une période de 40 ans, au décès par suicide d’1 à 3 personnes de son entourage immédiat.” Les répercussions sont donc énormes : le suicide est une manière de mourir qui affecte profondément l’enfant, le conjoint, les parents, les amis, les collègues, les voisins.

On pourrait s’arrêter là, et croire qu’en comptant les morts, nous en aurions fini avec cette question. Mais nous serions, en fait, en deçà de la réalité. Il nous faut en effet admettre que le comportement suicidaire nous touche bien plus encore. Ce dernier désigne de manière plus large les pensées suicidaires qui hantent 1 personne sur 5 en France et les tentatives de suicide au nombre (sous-estimé) de 200 000 par an.

Ainsi, d’après les statistiques, 135 personnes se trouvent affectés par le comportement suicidaire d’un seul individu, soit 108 millions de personnes dans le monde chaque année.

Voilà pourquoi la prévention du suicide est bien l’affaire de tous. Elle est un défi que nous devons relever en ayant une approche solidaire de la prévention du suicide.

Décider de mieux écouter, de mieux repérer et de mieux alerter, c’est ne pas céder à la fatalité. En 2018/2019, travaillons ensemble à la prévention du suicide.

© 2017 ilya1espoir.com

Pour les urgences        04 72 70 95 10

Send this to a friend